Logo                        « Soumagne Alternative Communale »

Notre objectif :    Insérer davantage d'éthique, de rigueur, de transparence et de cohérence
                                   dans la gestion de la commune de Soumagne
Logo facebook  Logo twitter
Élections 2018
Réflexions d'actualité
Citations du Mois
Images du
Mois
Échos Conseil Communal
Infos Services
Élections
2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Archives 2006
Historique 1976-2000
L'image du mois

La nouvelle Échevine intérimaire Anne-Christine Godfirnon

A-C Godfirnon

Professionnalisme et Compétence

Professionnalisme, telle est, selon notre Bourgmestre, la qualité essentielle de son équipe, par ailleurs souvent raillée dans les rangs de l’opposition au Conseil communal.
 
Mais, à supposer qu’il soit avéré, ce professionnalisme est-il un gage de compétence ? On peut en douter si l’on se réfère au célèbre exemple abondamment cité : « l’arche de Noé a été construite par un amateur, le Titanic par des professionnels ».
 
Personnellement, j’ai au contraire toujours revendiqué le statut d’amateur, et quand naguère j’ai été sollicité pour une fonction dans un organisme social ou pour intégrer un cabinet ministériel, j’ai décliné l’offre sans hésitation. L’emploi à l’entreprise, la militance comme hobby, telles étaient ma vision et ma liberté. Cela n’empêche évidemment pas que d’autres choix soient tout aussi respectables.
 
Ces considérations nous écartent cependant de l’événement qui a suscité notre réflexion de ce jour, à savoir le remplacement provisoire, pour cause de maladie, de l’échevin des travaux par Anne-Christine Godfirnon.
 
Cette possibilité n’étant légalement prévue que pour une absence de minimum trois mois, la première pensée de chaque personne avec qui nous avons évoqué ce sujet est à l’intention de M. Mordant, à qui nous souhaitons de retrouver la santé dans les meilleurs délais.
 
Considérant la lourdeur de sa tâche, la deuxième préoccupation va à l’adresse de la nouvelle échevine qui doit assumer la gestion des nombreuses attributions confiées à M. Mordant. Il n’est pas inutile de les rappeler :
  •  équipement et travaux ;
  •  développement durable, énergie et environnement ;
  •  ruralité et agriculture ;
  •  bien-être animal ;
  •  tourisme.
C’est pourquoi, afin de lui laisser le temps de prendre connaissance de tous les dossiers en cours, nous avons mis en réserve les sujets relatifs à cet échevinat que nous envisagions d’aborder ce mois.

****************

Mais nous avons aussi entendu d’autres réflexions de la part de citoyens doutant sincèrement des compétences de l’intéressée à ce niveau de responsabilité. À cet égard, il nous incombe de dénoncer toute appréciation basée sur des préjugés tenaces. Il n’y a par exemple aucune raison que la gestion des travaux soit réservée à un homme.
 
Par ailleurs, remarquons que l’intéressée est issue d’une liste « citoyenne », c’est-à-dire composée théoriquement de personnes qui ne tirent pas leur compétence d’une expérience politique, mais d’engagements dans des associations civiles ou communautaires.
 
Force est néanmoins de remarquer que jusqu’à présent, aucun membre du Collège de ce parti ne répondait à cette définition puisque M. Bragard, M. Mordant et Mme Thomassin étaient d’anciens conseillers communaux. Mme Godfirnon pourrait donc être la première échevine issue d’associations citoyennes.
 
Or, que constatons-nous ? Dans sa publicité électorale, l’intéressée se présentait non seulement comme novice en politique, mais, hormis sa profession, ne faisait état d’aucun engagement sociétal.
 
Y a-t-il lieu de s’en inquiéter ? Pas nécessairement, puisqu’une compétence peut s’acquérir par de multiples voies. Citons en exemple les formations organisées par l’Union des Villes et Communes de Wallonie où, soit dit en passant, au cours de la législature précédente, on n’y rencontrait que trop rarement un mandataire soumagnard.
 
En conséquence, soyons clairs. Il n’y a pas lieu de faire à l’échevine un procès d’intention, puisqu’à ce jour, rien ne permet d’affirmer que Mme Godfirnon n’aurait pas les compétences requises pour exercer son mandat.
 
Cependant, n’en déplaise à notre Bourgmestre, si tel n’était pas le cas, la désigner à ce poste, ce ne serait ni du professionnalisme, ni de l’amateurisme, ce serait de l’irresponsabilité !
 
Pascal ÉTIENNE
Soumagne, le 10 mars 2020
 
Votre commentaire                           Haut de page
 
P.-S.
En termes d’actualité, vous attendiez peut-être des considérations relatives à la crise du coronavirus. À vrai dire, à mon avis, nous sommes submergés par un emballement médiatique entretenant un climat néfaste de psychose dans la population désorientée.
 
Je n’y ajouterai donc pas mon grain de sel, d’autant plus qu’en considérant les informations officielles distillées par nos gouvernants, je ne vois pas ce qu’il y aurait eu de mieux à faire que ce qui a été fait par la commune de Soumagne.
Recherche sur ce site
« Depuis plusieurs mois, Écolo se bat au sein du Parlement de Wallonie pour un meilleur accès aux documents administratifs et dès lors une amélioration de la gouvernance des pouvoirs publics …
... On le sait, la transparence... »

 
Stéphane Hazée,
Chef de groupe écolo au Parlement wallon.
Le 2 avril 2019
 
 
Transparence dans les Discours, Opacité dans les Actes !
 
« En suite à l’action des députés écolos, le Parlement wallon a voté le 2 mai 2019 un décret améliorant l’accès aux documents administratifs. Principale modification : la Commission de recours (CADA), saisie en cas de refus... »
 
lire la suite
L’imagination au Pouvoir !
 
« Parmi les pionnières en la matière, la commune de Soumagne a dès 1985 instauré le droit pour tout citoyen d’interpeller publiquement le Collège communal. Cette possibilité étant rendue obligatoire par la Région wallonne en 2012, le Conseil communal a adapté à ce moment son règlement pour le mettre en adéquation avec le décret.
Ces dispositions.
.. »
 
lire la suite
Le Pot de Terre contre
le Pot de Fer
 
« LoMiné par ses dissensions internes, on se souvient que, le PS n’avait pu s’accorder sur le dernier budget communal de la précédente législature. En prenant quelques libertés avec les règles légales, le MR et la cheffe de groupe écolo, auxquels je ne m’étais pas associé, s’étaient concertés pour voler au secours du PS officiel.
En suite à ces péripéties, j’avais introduit une réclamation...»

 
lire la suite
Animateur:
 
Animateur

 
Pascal ÉTIENNE
 
Vous désirez être informés de la mise en ligne de nouveaux documents ?
Communiquez-nous votre adresse électronique et vous recevrez notre lettre périodique
 
p.etienne@soumagne-ac.be