Logo                        « Soumagne Alternative Communale »

Notre objectif :    Insérer davantage d'éthique, de rigueur, de transparence et de cohérence
                                   dans la gestion de la commune de Soumagne
Logo facebook  Logo twitter
Élections 2018
Réflexions d'actualité
Citations du Mois
Images du
Mois
Échos Conseil Communal
Infos Services
Élections
2012
Année 2011
Année 2010
Année 2009
Année 2008
Année 2007
Archives 2006
Historique 1976-2000
L'image du mois

Le nouveau Projet de Remblai à Cerexhe-Heuseux

Projet remblai n° 3 

Remblai – Acte 3

Dans le cadre d’une réunion d’information préalable adaptée à la sauce Covid, la société Tradecoliège présente ces jeudi 14 et vendredi 15/01/2021 sous forme vidéo internet son 3e projet de remblai de terres excavées à Cerexhe-Heuseux. Rappelons que l’on peut y participer avec le lien suivant : https://ingeo.group/ripv/
 
On se souvient qu’à l’occasion de l’enquête publique relative au projet n° 2, des citoyens avisés, qui avaient notre soutien, l’ont popularisée en informant les habitants de Cerexhe-Heuseux et environs. S’est alors créé le « comité contre l'agrandissement de Magnée-enrobés et le projet de remblai » qui a pris le relais, notamment en lançant une pétition obtenant un grand succès.
 
En suite de ces réactions citoyennes (3 pour, 342 contre), le Collège communal, au nom de la  sauvegarde du caractère rural, de la biodiversité, et de la préservation les terres agricoles de notre commune, a décidé le 28/10/2020 de refuser l’octroi du permis à l’auteur de ce projet.
 
Contrairement aux attentes, le promoteur n’a pas déposé un recours au Gouvernement wallon, mais a décidé de relancer une nouvelle procédure. Tout repart donc à zéro.
 
Une seconde démarche nous a étonnés. Dans une interview au journal « La Meuse » du 16/11/2020, le promoteur s’en est pris au Collège communal de Soumagne en l’accusant de retourner sa veste pour des raisons électoralistes.
 
Sans doute, tel que nous l’avions perçu, le sentiment du Collège au début du projet était-il positif. Peut-être même, avait-il donné des gages implicites à ce groupement qu’il n’a pu tenir en suite de la réaction de la population ?
 
Toujours est-il qu’en attaquant le Collège dans la presse, Tradeco montrait qu’il n’attendait plus rien de celui-ci, dont il n’avait pu obtenir la collaboration pour élaborer un 3e projet. On peut en déduire que cette société a davantage confiance dans l’instance de recours ayant la décision finale entre ses mains, c’est-à-dire le Gouvernement wallon.
Dès lors, sauf surprise,
le sort de ce projet se jouera principalement au Gouvernement wallon
-----------------------
Et maintenant, que faire ?
 
Selon ce que l’on peut déjà constater ce jour, ce dernier projet ne semble pas très différent des précédents, mais il apparaît légèrement amendé pour rencontrer certaines objections soulevées lors de sa seconde version. Dès lors, il y a lieu de rappeler que :
  •  la réunion d’information préalable est destinée à permettre au promoteur de recueillir les remarques de la population et de l’aider à corriger son dossier afin de le rendre plus acceptable lors de sa prochaine soumission à l’enquête publique ;
  •  toute personne étant opposée au projet, quels que soient ses aménagements racoleurs, a par conséquent intérêt à ne pas déposer des observations à ce stade et à réserver ses remarques pour la future enquête publique.
Et pour la suite ?
 
Quelle que soit la justesse de la cause, un combat n’est jamais gagné d’avance. Pour ceux qui restent hostiles aux travaux de ce remblai détériorant de bonnes terres agricoles, il s’agit par conséquent :
  1.  d’élaborer une réplique parfaitement argumentée mettant en relief les zones d’ombre non élucidées et les affirmations non étayées subsistant dans le nouveau projet ;
  2.  de convaincre le maximum de citoyens, soumagnards ou non, de répondre à l’enquête publique ;
  3.  de convaincre le Collège communal de s’associer à la cause par une décision négative ;
  4.  de convaincre les responsables des partis politiques locaux, PS, MR et écolo, d’user de leur influence auprès de leurs Ministres respectifs du Gouvernement wallon ;
  5.  de convaincre le Gouvernement wallon de rejeter un probable recours, en dépit du fait que le promoteur dispose d’appuis politiques indéniables.
On le voit, sans être défaitiste, il est primordial avant tout d’être lucide et de s’aviser de la rudesse de la tâche qui s’annonce. Il importe donc d’éviter les attitudes présomptueuses, agressives ou irrespectueuses des personnes déforçant ce combat, telles que nous en avons vues sur les réseaux sociaux, et dont nous désirons nous dissocier.
 
Tel est mon avis.
  
Pascal ÉTIENNE
Soumagne, le 13 janvier 2021
 
Votre commentaire                           Haut de page
 
Recherche sur ce site
« …Tout d’abord, il en faut, du cran (d’autant plus vu votre jeune âge), pour oser faire une interpellation publique. C’est un exercice de style pas évident duquel vous vous êtes très bien sortie...»
 
Jean-Michel HAESEVOETS
 
Condescendance !
 
« Au dernier conseil communal, une citoyenne usait de son droit d’interpellation du Collège à propos des « modes de déplacements doux et protection des chemins ». Une intervention sur un sujet qui nous tient à cœur, et dont nous attendions avec curiosité la réponse du Collège. Et ce, d’autant plus, qu’à notre avis... »
 
lire la suite
Stop ou Encore ?
 
« Après les élections de 2018, plusieurs lecteurs de ces chroniques m’ont encouragé à les poursuivre. À ce moment, j’avais émis quelques réserves. N’étant plus conseiller communal, serais-je encore suffisamment informé pour vous livrer des réflexions pertinentes ?
En outre, le Collège communal étant désormais composé majoritairement de partis...»

 
lire la suite
Journée de l’arbre à Soumagne
Une belle initiative ?
 
« Depuis plus de 20 ans, la Région wallonne organise régulièrement une semaine de l’arbre au cours de laquelle elle offre aux citoyens des plants d’arbustes et d’arbres. Des communes volontaires sont sélectionnées pour en assurer la distribution.
C’est ainsi que dans le cadre de la campagne 2020, une grande distribution.
.. »
 
lire la suite
Animateur:
 
Animateur

 
Pascal ÉTIENNE
 
Vous désirez être informés de la mise en ligne de nouveaux documents ?
Communiquez-nous votre adresse électronique et vous recevrez notre lettre périodique
 
p.etienne@soumagne-ac.be