Réflexions d'actualité 2007






 





Accueil 2007
Réflexions d'actualité
Forum
Citations du Mois
Échos Conseil Communal
Infos Générales
Archives 2006
Historique 1976-2000

 
 
Soumagne, le 13 septembre 2007
 

Soirée Publique ou  Partisane?

 
Comme dans nombre de communes, s’est installée à Soumagne la tradition d’un bal ou d’une soirée du Bourgmestre. Et comme dans la plupart d’entre elles, l’événement n’est pas dépourvu d’ambiguïté.
 
Passons d’abord sur le cas sans équivoque des années électorales où ces manifestations à la gloire du Bourgmestre, candidat au renouvellement de son mandat, sont systématiquement programmées pendant la campagne. Constatons cependant qu’au mépris de la loi, il est fréquent de voir les intéressés négliger de comptabiliser les frais de publicité dans le quota de leurs dépenses électorales autorisées. Et contentons-nous d’une question : S’agit-il à Soumagne d’une manifestation publique ou partisane ? À la vue des photos de l’événement publiées sur le site officiel de notre commune, on est sans aucun doute en droit de s’interroger.
 
Soit, il s’agit d’une manifestation partisane, dont le but premier ou second est de faire la promotion de la personne du Bourgmestre et au-delà de son parti. Le carton d’invitation de M. Janssens et d’un comité au statut indéfini le laisse effectivement à penser. Cette interprétation est confirmée par les reportages dans les journaux publicitaires faisant toujours la part belle aux amis politiques. Dans ce cas, sous peine d’abuser des deniers communaux, elle ne doit pas trouver place dans les publications de l’administration (Spot – Annonces dans les journaux – Site internet). De même qu’il est inacceptable de continuer à utiliser les moyens communaux au profit d’une profession extérieure fut-elle de député.
 
Soit, il s’agit d’une rencontre conviviale à l’intention de l’ensemble de nos concitoyens, sans arrière-pensée politique. Dans ce cas, cette fête de l’administration communale devrait être organisée à l’initiative d’une commission du Conseil. Ce faisant, quelles que soient ses opinions et convictions, chacun et notamment le personnel de l’Administration, pourrait y participer et apporter sa contribution aux œuvres bénéficiaires sans devoir donner l’impression de faire allégeance au pouvoir en place.
 
Les deux options sont légitimes. La seule chose qui soit intolérable, c’est de créer l’équivoque en organisant la première sous les attributs de la seconde.

 
Pascal ÉTIENNE.
 

Accès au Forum                          Haut de page