2007

Échos du Conseil Communal de Soumagne

 

Janvier Février Mars Avril Mai
                       
Juin Septembre Octobre Novembre Décembre
 
Accueil 2007
Réflexions d'actualité
Forum
Citations du Mois
Échos Conseil Communal
Infos Générales
Archives 2006
Historique 1976-2000


 

Séance du 26-02-2007

 

Excusés:
M. Charles JANSSENS, bourgmestre ;
M. Yves TRILLET, conseiller.

Pour l'anecdote, signalons que personne n'a relevé que selon le rapport, le bourgmestre ouvre la séance et le huis clos alors qu'il est absent de cette séance présidée par le premier échevin, M. Desmit.


Salle des Sports de Micheroux
Remplacement d’une chaudière à mazout par une chaudière à gaz  ( 46.185,54 € )
 
À l’occasion de l’examen de ce point, M. CRENIER réitère son souhait que, préalablement ou concomitamment au remplacement de la chaudière, il soit procédé à des travaux d’isolation thermique du bâtiment et au placement de chauffe-eau solaires pour les douches.
M. VAN DEN EYNDE répond que le simple remplacement de la chaudière vétuste permettra de réaliser des économies d’énergie et que, vu la contrainte budgétaire, les aménagements préconisés par M.CRENIER – dont le coût est élevé - ne peuvent actuellement être pris en considération.

N.B. Rappelons que, deux semaines auparavant, M. Janssens s'est engagé avec tous les bourgmestres P.S. de Wallonie et de Bruxelles à réduire la consommation énergétique de l'administration communale d'au minimum 20% d'ici la fin de la législature. Le coût de telles mesures n'étant pas élevé puisqu'au contraire il permet, à terme, de réaliser des économies.


Construction d'un bassin d'orage sur le ruisseau "Le Bacsay" à Barchon
Projet de convention entre le MET et les communes de Blegny et de Soumagne.
 
À l’occasion de l’examen de ce point, M. E. MORDANT estime que si l’égouttage à Heuseux, prévu par le Service technique provincial, avait pu être finalisé, il n’aurait pas été nécessaire de construire cette infrastructure onéreuse (les eaux de la rue Ways auraient été pompées et renvoyées vers la rue des Artisans), d’autant plus que l’on aurait pu profiter des tranchées réalisées lors du placement récent de la nouvelle conduite d’oxygène.
 
M. DESMIT est d’accord, mais les travaux dont parle M. MORDANT n’ont plus fait l’objet d’un planning en raison du retard de plusieurs années accusé par le simple placement de la station d’épuration de Cerexhe qui, enfin, va pouvoir être effectué tout prochainement selon les dernières nouvelles de l’AIDE.
Or, il ne s’agit là que d’un élément du plan global élaboré par le STP. La situation des habitants inondés par les eaux de la rue Ways mérite une solution plus rapide.
 
.... Attendu qu'en raison des flux hydrauliques et sous-bassins hydrographiques concernés, la Commune devra financer les frais de travaux à concurrence de 13,6 % ;
Attendu que ceux-ci sont actuellement estimés à 475.000 euros ; ....
 
À l'unanimité (23 votants), approuve le projet de convention susvisé.


Interpellations Conseillers
 
Le Conseil a entendu les interpellations de:
  • M. RODEYNS au sujet du Conseil communal consultatif des seniors.
  • M. KERIS à propos des problèmes de sécurité au terrain de bi-cross, rue des Acacias, de la signalisation du pont du Ravel, rue Labouxhe et des chèques-service à l'A.L.E.
  • Mlle WIND concernant le déplacement des grenouilles.
  • M. CRENIER à propos des conditions d'exploitation d'une porcherie, rue du Peuple.
  • M. Michel MORDANT au sujet de l'écoulement des eaux de l'autoroute, rue du Centre.
  • Mme WUSTENBERGHS concernant la propreté des plaines de jeux, notamment place du Centenaire.


Haut de page                            Rapport officiel complet